Skip to content

Approche de la Fondation : recherche, mobilisation des connaissances et mise en œuvre

La Fondation ontarienne de neurotraumatologie (FON) est un catalyseur du changement ̶ en l’occurrence, un changement qui améliore la qualité de vie despersonnes vivant avec des neurotraumatismes, réduit le risque de lésions neurologiques pour l’ensemble de la population ontarienne et fait économiser temps et argent au système de santé provincial.

Pour concrétiser cette vision audacieuse, la Fondation aide à cerner les besoins et les lacunes dans les pratiques ou les politiques grâce à des recherches fondées sur des données probantes. Elle appuie la mise en œuvre de ces pratiques de façon durable en finançant des activités de recherche et de projet clés conçues pour produire les données nécessaires et susciter un changement systémique.

La Fondation, qui collabore avec des partenaires du monde entier, fait de l’Ontario un chef de file sur la scène internationale en matière de mobilisation et de mise en œuvre des connaissances. Elle fait progresser encore plus la recherche et la mobilisation des connaissances en concentrant ses efforts sur la mise en œuvre afin de combler les lacunes observées entre la recherche et la pratique.

Les idées et les données probantes sont mondiales, mais la mise en œuvre s’effectue à l’échelle locale. Depuis plus de 20 ans, la Fondation créé et appuie des communautés et des réseaux qui transforment les données et les idées en pratiques exemplaires et en normes. Quand elles bénéficient de notre savoir-faire en matière de mise en œuvre, ces communautés effectuent des changements de qualité qui entraînent la réduction des coûts et l’amélioration des soins et des mécanismes de soutien pour l’ensemble de la population ontarienne.

Transposer la recherche en résultats

La création de nouvelles connaissances grâce à la recherche est une activité essentielle, mais elle ne suffit pas à elle seule, car les nouvelles connaissances ne se traduisent pas nécessairement en de meilleurs résultats ou en des changements dans les pratiques.

La mise en œuvre des résultats de recherche prend parfois beaucoup de temps. Les personnes vivant avec des neurotraumatismes n’ont donc pas nécessairement accès aux meilleurs soins et programmes possibles. Cela réduit leur qualité de vie, les empêche d’obtenir les meilleurs résultats de santé et limite leur possibilité de contribuer de façon positive à la vie et au travail dans leur collectivité. La situation entraîne des coûts plus élevés pour le système de santé. La Fondation a donc intensifié ses efforts de mobilisation et de mise en œuvre des connaissances dans le but d’améliorer les résultats chez les personnes atteintes d’une lésion neurologique et en plus, d’éviter que ce type de lésion se produisent d’abord et avant tout grâce au programme de prévention.

Grâce aux lignes directrices de pratique clinique, aux normes de soins, aux trousses d’outils et aux plateformes consacrées à l’échange des connaissances, la Fondation s’est positionnée comme courtière du savoir dans le domaine des neurotraumatismes. Elle mène la charge pour élaborer et appuyer la mise en œuvre aussi rapide et efficace que possible de pratiques de santé fondées sur des données probantes afin d’améliorer la vie des personnes atteintes d’une lésion médullaire ou d’une lésion cérébrale acquise et de prévenir les neurotraumatismes.

Créer un nouveau cadre

La Fondation a créé un cadre intégré de recherche et de mobilisation et de mise en œuvre des connaissances pour orienter ses activités. La mobilisation et la mise en œuvre des connaissances ne sont pas des activités ou des discussions qui doivent avoir lieu à la fin d’un projet de recherche ou de changement. Elles doivent faire partie intégrante du projet, dès le commencement.

L’intégration de nouvelles pratiques s’effectue dans le contexte d’un processus qui repose sur la mobilisation des intervenants, des partenaires et des responsables de l’élaboration des politiques pour éliminer les obstacles possibles à l’adoption de nouvelles pratiques et lignes directrices. Ce processus met l’accent sur la science de la mise en œuvre, la planification de la durabilité et la surveillance de l’adoption de nouvelles pratiques et de nouveaux résultats.

Mettre en œuvre les connaissances à l’appui de pratiques et de politiques durables

La Fondation a consacré beaucoup de ressources, de temps et d’énergie à ses activités de collaboration avec des chercheurs, des personnes vivant avec une lésion médullaire ou une lésion cérébrale acquise, des professionnels et des organismes de prestation de services pour mettre en évidence les lacunes dans la compréhension de ces lésions et la prévention des neurotraumatismes. En l’absence d’efforts et de données scientifiques à l’appui de la mise en œuvre des résultats de recherche, la valeur de l’investissement initial dans la production et la mobilisation des connaissances est souvent perdue. La Fondation considère donc la mise en œuvre comme un élément important du processus.

La Fondation est particulièrement bien placée pour faciliter les relations entre les chercheurs, les concepteurs de programmes, les responsables de l’élaboration des politiques et les intervenants de première ligne en matière de soins et de programmes. Ces collaborations établies à l’initiative de la Fondation donnent lieu à des améliorations durables des pratiques qui peuvent être mises en œuvre à grande échelle. S’il fonctionne bien, le processus améliore les résultats chez les individus, leur famille et le système de santé.

Grâce à ces efforts, la Fondation est en mesure de mettre en évidence les lacunes dans les services, de faciliter l’amélioration des programmes et des pratiques et de prévenir les neurotraumatismes en Ontario.

NeuroMatters Newsletter

NeuroMatters is the source for news and information about research and best practices in injury prevention, care and treatment of spinal cord injury, acquired brain injury.

I am interested in: